Mon magasin bio préféré(partie 1)

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un magasin dans lequel mon comportement de consom’acteur est en parfaite adéquation avec mes valeurs de bien-être, de respect de l’environnement, d’éthique et de partage.

Bref, un magasin bio dans lequel non seulement je contribue à mon bien être, mais également à celui de la planète : il s’agit du magasin les Hameaux Bio adhérent du réseau Biocoop, premier réseau national de magasins bio venant d’être élu “enseigne bio préféré des francais”

Se centre sur la qualité… 

 
Aujourd’hui, en tant que consom’acteurs, nous avons besoin d’agir et non de subir notre consommation. D’ailleurs, la surconsommation nous  amène  à  nous interroger sur l’essence  même de l’acte d’achat: “avons nous vraiment besoin d’acheter tel ou tel produit ?” C’est un fait: nous mangeons trop, beaucoup trop. Comment y remédier?  “Moins c’est mieux” devient alors la solution.
Comme en témoigne Arnaud Gauffier, en charge des questions agricoles au WWF “ le panier bio ne peut être comparer à un panier conventionnel: “ manger moins de certains produits qui coûtent chers permet d’augmenter la part de bio dans la consommation, il est possible de réduire les quantités et de mieux choisir la qualité”.
 

Dans mon magasin bio préféré , je peux ainsi retrouver des produits bio et accessibles mais pas à n’importe quel prix,  avec une offre variée comme en témoignent les produits de la marque  "BIO JE PEUX" , lancée par Biocoop regroupant 220 produits à petits prix : lait, yaourts, crème fraîche, sucre, café, jus d’orange, pâtes, café…

 

Sur la  santé 

 Le terme “ qualité” va au delà du goût et du plaisir associé à la dégustation des produits. En effet, en consommant bio, je préserve avant tout à ma santé.
 

Selon l’agence Bio 2016,  la santé est la première motivation à vouloir consommer bio ( 66%)

 

Dans mon magasin bio préféré,  je peux ainsi retrouver des produits  garantis 100% bio, sans OGM  ( la lécithine de soja non bio, issus de plantes à risques (soja, maïs, pollen, riz et colza) est interdite ), sans  pesticides, donc  non nocifs pour ma santé.

 

La revue « Bioalaune »  souligne effectivement que «  l'exposition aux pesticides provenant de la production alimentaire conventionnelle constitue un problème de santé majeur et provoque des effets néfastes sur la santé ». 

 

Manger sainement et rapidement ? 

 
Partant du constat que de plus en plus de repas sont pris hors domicile (principalement le déjeuner en semaine mais aussi forte poussée du petit déjeuner voir graphique ci-contre),
je consomme des plats variés dans un restaurant biologique ( choix entre un plat carné et végétarien)  aux recettes accessibles que je peux déguster sur place ou à emporter.
 
La suite dans le prochaine article ..!